IFC préconise les partenariats publics-privés pour accélérer l’accès à des services d’eau et d’assainissement en Afrique


Dakar, Sénégal, 6 juin 2012 - IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, organise une conférence rassemblant 125 participants venus de toute l’Afrique subsaharienne pour aider les grands décideurs de la région à développer leur capacité à accélérer, par l'intermédiaire de partenariats publics-privés (PPP) ciblés et bien structurés, l'accès à des services d'eau et d'assainissement sûrs et fiables.

De hauts fonctionnaires gouvernementaux en charge de l'eau et de l'assainissement en Afrique subsaharienne, des directeurs d'entreprises de services publics dans le secteur de l'eau et l'assainissement, des financeurs et des opérateurs privés figurent parmi les participants. Le Premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye, inaugurera la conférence.

L’événement sera l'occasion de passer en revue les progrès réalisés dans les PPP dans le domaine de l'eau et de l'assainissement et de tirer des leçons des modèles réussis, tant en Afrique que dans le reste du monde.

Yolande Duhem, directrice d'IFC pour l'Afrique de l'Ouest et centrale, a déclaré : « Avec une urbanisation rapide et une population supérieure à 800 millions d'habitants, l'approvisionnement en eau en Afrique subsaharienne a du mal à suivre le rythme. Afin d'augmenter la couverture des services d'eau et d'assainissement, les gouvernements nationaux doivent promouvoir et exploiter le secteur privé afin de fournir des services de grande qualité, d'un coût abordable et durables. »

Les participants pourront mieux comprendre les opportunités et défis associés aux partenariats publics-privés et auront l’occasion d’apprécier la perspective des gouvernements, des professionnels et des financeurs. Ceci se fera par la promotion et la diffusion des meilleures pratiques en matière de gestion des secteurs de l'eau et de l'assainissement, des discussions sur les défis auxquels les entreprises de services publics/opérateurs/financeurs sont confrontés, l'identification des domaines dans lesquels le secteur privé peut ajouter de la valeur, et des discussions sur les approches innovantes des PPP.

IFC organise la conférence en partenariat avec le Fonds de conseil en infrastructure publique-privée (PPIAF), le Programme eau et assainissement (WSP), le Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA), et le ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement sénégalais.

Cet événement fait partie d’une série d'événements réguliers de développement des capacités et d’établissement de réseaux sur les PPP sponsorisés par les Services-conseil en partenariats publics-privés d'IFC. IFC aide les gouvernements nationaux et municipaux à élaborer et mettre en œuvre des transactions de PPP, afin d'améliorer l'accès aux services de base comme l'énergie hydraulique, la santé et l'éducation.

À propos d’IFC

IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement au service du secteur privé. Elle aide les pays en développement à atteindre une croissance durable en finançant des investissements, en fournissant des services de conseil aux entreprises et aux gouvernements, et en mobilisant des capitaux sur les marchés financiers internationaux. Au cours de l’exercice fiscal 2011, durant cette période d'incertitude économique qui touche le monde, IFC a aidé ses clients à créer des emplois, à améliorer leur performance environnementale, et à investir dans les collectivités locales dont ils ont la charge. Ces nouveaux investissements ont atteint un chiffre record d’environ 19 milliards de dollars. Pour plus d’informations, se rendre sur le site www.ifc.org