Un bilan aussi maigre...qu´ambigü

Pourquoi maigre et pourquoi ambigü ? Maigre parce que si l´Afrique, et cela s´adresse surtout à ses élites du pouvoir et ses intellectuels sociaux, critiques et techniques ou scientifiques, si notre continent avait évité les guerres d´indépendance et contré au mieux les assassinats d´élites averties qui ont suivi nos indépendances, nous aurions aujourd´hui une meilleure moisson. Sûrement. Onr aujourd´hui l´Afrique importe encore plus qu´hier avant l´indépendance...le nombre de ses chômeurs a explosé ainsi que celui des analphabètes et mal instruits. Les problèmes économiques de l´Afrique, surtout l´Afrique subsaharienne, croissent exponentiellement de décennie en décennie. Peut-on s´en réjouir et prétendre comme certains que tout allait bien malgré tout ?

Pourquoi la situation africaine actuelle est-elle ambigüe ? Parce qu´elle n´avait su se débarrasser de l´étreinte mortelle francafricaine et parce que ses élites aujourd´hui se laissent corrompre, aliéner par les intérêts dominants occidentaux dont les économies avaient, elles, progressé et donc étaient capables de répondre matériellement et techniquement à bien de défis des temps. Chaque fois qu´un pays africin doit tenir des élections pour élire son pouvoir et ses représentants, elle a recourt à l´aide étrangère...et si ces élections ne sortent que des aliénés ou des incapables notoires de leurs suffrages; qui cela peut-il donc étonner ? on le voit aujourd´hui en Côte d´Ivoire: malgré le suffrage clair et distinct du peuple, l´habitude du truquage et de la manipulation semble être devenue en Afrique une raison d´Etat. Mais sans respecter le suffrage du peuple, que vaut ses institutions et ses élites ? Pas un penny...mais ne le voulait-on pas ainsi si on ne faisait rien pour acquérir le plus rapidement que possible une autonomie économique ? De quelle liberté peut bien se réclamer le pauvre et le mendiant ?

Apparemment en Afrique on néglige encore l´impact réel de la prospérité économique sur la souveraineté, le bien-être social et l´avenir culturel de la société africaine. Grossière erreur. si les occidentaux ont la main large en Afrique et y imposent encore l´hégémonie aveugle de leurs intérêts, c´est bien parce que leurs économies doivent être entretenues afin, bien sûr de leur permettrre de soutenir ce siège économique et culturel corrompant face aux africains. S´ils étaient pauvres ils restraient chez eux. Cette crise va le prouver: au plus l´occident se débattra chez elle á conserver ses acquis face á l´érosion économique et financière qui la menacait, au plus les pays industrialisés occidentaux cesseraient de jouer les "Rambo" faiseurs de vents et de politique en Afrique. Parce qu´ils n´en auraient plus les moyens financiers. Enfin l´Afrique aura-t-elle le loisir de s´orienter vers elle-même ? Nous l´espérons vivement d´autant que l´arrivée de la Chine, de l´Inde, du Brésil sur l´échiquier économique et industriel du monde montre bien que la liberté, lorsqu´on y croit et qu´on sait en remplir les conditions exigentes de nos jours, cette liberté peut bien sourire au peuple qui l´aime et la respecte à sa juste valeur. mais on doit bien savoir s´orienter vers sa lumière et pas se laisser chosifier ou se bourrer de mensonges et d´illusions !

Musengeshi Katata
Forum Réalisance

Posté par Musengeshi Kat, 27 décembre 2010 à 22:05