Un espoir de vaccin contre Ebola

 

Des chercheurs américains viennent de développer un vaccin expérimental contre les deux formes les plus mortelles de la fièvre hémorragique Ebola. Découvertes en 1976 au Zaïre et au Soudan, celles-ci sont  mortelles dans 60% à 90% des cas. Ce vaccin serait déjà efficace… sur des singes. Mais plus important, il permettrait de lutter contre une nouvelle souche  du virus Ebola, identifiée en 2007.

 

L’intérêt d’une telle découverte repose sur la possibilité qui se fait jour,  de disposer d’un vaccin unique efficace contre toutes les formes existantes du virus : « le vrai challenge, explique l’auteur de ce travail,  serait de générer  une immunité totale qui serait efficace dès qu’une nouvelle espèce serait identifiée »,

 

Rappelons que le virus est transmis d’homme à homme par contact direct avec du sang, des sécrétions ou le sperme de personnes infectées. La contamination initiale de l’animal à l’homme, se ferait à l’occasion d’un repas de gibier contaminé. Aujourd’hui, aucun traitement ni vaccin spécifique n’est disponible contre cette maladie, dont la période d’incubation peut durer entre deux et vingt et un jours.

www.destinationsante.com