12/11/2009 11:00
ADDIS ABEBA (AFP) - Crise économique: "l'Afrique doit d'abord compter sur elle-même", selon Jean Ping

Le président de la Commission de l'Union Africaine (UA), Jean Ping, a estimé jeudi que pour sortir de la crise économique globale, l'Afrique devait d'abord compter sur elle-même, et non sur l'aide extérieure.

Lors d'une réunion de la Banque africaine de développement (BAD), organisée avec la Commission économique pour l'Afrique de l'Onu (CEA) et l'UA, M. Ping a regretté que les pays développés n'aient pas aidé davantage le continent africain, le plus pauvre du monde, à lutter contre la pauvreté alors que l'argent était disponible.

"Au vu des sommes colossales dépensées pour sauver les banques et les industries, on peut considérer que le montant requis pour les objectifs de développement (du millénaire pour l'Afrique) et qui ne représentent par ailleurs qu'une infime partie desdites sommes, était donc bel et bien là et pouvait être débloqué à tout moment", a-t-il constaté.

"Mais en fait, le vrai problème n'est peut-être pas d'avoir les moyens d'éradiquer la pauvreté mais plutôt la priorité accordée à cette cause et partant la volonté politique de le faire!", a-t-il estimé.

"L'Afrique doit d'abord compter sur elle-même, sur ses propres ressources et ses propres capacités et ne pas axer ses stratégies de développement sur les promesses jamais tenues d'apports extérieurs", a-t-il affirmé.

Elle doit "encore moins spéculer là-dessus, même si elle paie aujourd'hui le prix fort d'un système financier international qui l'avait superbement écartée de la gouvernance et qui avait aussi fermé les yeux sinon encouragé des comportements irresponsables", a-t-il poursuivi.

source : la croix.com