Mardi 02 Décembre 2008  Propos recueillis par Marianne ENAULT
leJDD.fr

Réunis à Doha, les pays membres de l'ONU ont débattu du financement du développement. Au nom de l'UE, Nicolas Sarkozy a estimé que la crise était l'occasion d'aider les pays en développement à sortir de la pauvreté. Mais dans la déclaration finale, figurent peu d'engagements concrets. Pour leJDD.fr, Jean Merckaert* (CCFD), qui a assisté aux débats, revient sur cette conférence internationale.