24 avril 2008

Aimé Césaire : La dignité Nègre en mouvement

  25 juin 1913 - 17 avril 2008, Aimé Césaire, l’un des piliers de la littérature négro-africaine n’est plus. Condisciple de Léopold Sédar Senghor et de Léon-Gontran Damas, il peut être considéré comme l’un des précurseurs de la Négritude. Ecrivain célèbre, il nous laisse un héritage qui nous pousse à réfléchir sur le devenir de l’homme nègre ainsi que sa place dans l’histoire culturelle et politique au moment où les Noirs ont décidé de réviser l’historiographie de leur continent longtemps réalisée par les africanistes... [Lire la suite]
Posté par Kibaya à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2008

Votre peau est noire ? Laissez-la vivre !

Gardez-vous des cosmétiques dépigmentants ! Une équipe britannique relate la mésaventure d’une jeune femme d’origine africaine, obnubilée par la couleur de sa peau. Elle a donc voulu l’éclaircir à tout prix. A grands renforts de crèmes soi-disant adaptées, elle s’est finalement retrouvée… gravement malade. Prise de poids incontrôlable, grossesse impossible, teint zébré, ecchymoses… L’équipe médicale du Hammersmith Hospital de Londres, n’en revenait pas. Cette jeune femme de 28 ans présentait également une faiblesse musculaire... [Lire la suite]
Posté par Kibaya à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2008

Aime Cesaire : Deuil de trois jours au Benin

Bénin – Césaire - Décès APA - Cotonou (Bénin) Le gouvernement béninois a décrété un deuil national de trois jours à compter du vendredi 18 avril pour rendre un hommage au poète martiniquais, Aimé Césaire, décédé jeudi matin à l'âge de 94 ans , a appris APA de source officielle. Selon un communiqué du conseil extraordinaire publié jeudi soir à Cotonou, le peuple béninois à travers son gouvernement exprime sa grande compassion à la famille de l'illustre disparue et à tout le peuple Martiniquais. "Durant les trois jours de... [Lire la suite]
Posté par Kibaya à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2008

Un sans-papier noyé

Sans-papiers noyé Baba Traoré était venu en France pour donner un de ses reins «MON FRÈRE était quelqu'un de bien. Il est venu en France pour me donner un rein et c'est moi qui lui avais demandé de rester pour ne pas être seule. Il est venu pour me sauver la vie, et c'est lui qui meurt. C'est comme s'il s'était sacrifié pour moi. » Ce jeune Malien de 29 ans est décédé vendredi après avoir sauté dans la Marne, en contrebas du pont de Joinville pour échapper à un contrôle de police à la gare RER de Joinville... [Lire la suite]
Posté par Kibaya à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]