Pour illustrer cette question j'ai choisi de prendre l'exemple du Congo. C'est le cas de la quasi totalité des pays africains.

Total et Pnud : quelle action pour les Congolais ?

A la lecture d’un mail d’un compatriote qui relayait l’information concernant des accords signés en mai 2007 entre le Congo et le PNUD et la société pétrolière française Total pour soulager la souffrance des populations fragiles du Congo, je m’étais donné le droit de formuler une réaction. Entre temps le site www.congopages.com   a aussi publié l’information.

Ce compatriote avant publication sur le site cité ci-dessus avait eu le réflexe de diffuser ma réaction vers sa liste mail, mais seulement en partie. Ce qui est normal, car Monsieur prend ce qui correspond à son opinion.

Et pour garder la cohérence de mon propos je me fais le devoir de le publier sur mon blog.

Et aux compatriotes congolais, voici donc l’intégralité de ma réaction et aux autres internautes, je vous le donne à lire. D’avance merci.

Total et le PNUD (un autre machin de la soumission et de spoliation des Africains) veulent se donner bonne conscience, il n'y a pas lieu de se tromper comme vous le dites et surtout de relayer de telles informations.

Ce n'est pas le premier accord du genre qui est signé au Congo.

Il ne faut pas se leurrer, Total n'encouragera pas l'initiative privé, car si le budget du Congo venait à dépendre d'autres ressources autre que pétrole, la capacité de nuisance voire de destruction de la nation congolaise par Total et ENI se verrait diminuer et la politique congolaise changerait de face.

Rappelez vous que ELF avait signé de tels accords au Gabon et au Congo (au temps de Sassou avant 1992) à propos de l'agriculture, qui des Congolais peut-il évaluer l'impact de l'action d'Agri-Congo au Congo et au Gabon près de 15 ans après? Est-ce que l'agriculture du Congo ou du Gabon arrivent à nourrir ces populations? Quelle est la part de ces agricultures dans la formation du PIB de ces pays? Pour le Congo cette part est de 4,7% en 2005 et au Gabon de 4,9%  contre 23,4% pour le Nigéria autre pays pétrolier africain.

Au temps du régime de Lissouba, le PNUD, ElF et Agip avaient signé de tels accords pour la médecine ambulante et ce que le gouvernement de Lissouba appelait PID pour encourager l’investissement du secteur privé.

Où sont les résultats de ces accords ?

Le PNUD (organisme de l'ONU)qui oeuvre au Congo depuis 50 ans a quel bilan en Afrique?

Lisons ensemble les derniers chiffres de la Banque Mondiale voir lien :  http://go.worldbank.org/2D4YN00HH0

L'espérance de vie au Congo ne cesse de se dégrader 52,8ans  contre 74,4 ans en Libye 63,5 an au Sâo Tomé et Principe ) ,

la mortalité infantile ne cesse d'augmenter (81 pour 1000 habitants, contre 10 pour 1000 habitants  en Libye),

le nombre de décès à cause de la tuberculose ne cesse d’augmenter (367 pour 100 000 habitants contre 18 en Libye) le nombre de personnes tuées par le paludisme ne cesse d'augmenter (78 pour 100 000 habitants contre 22 pour le Cap Vert),

le nombre de femmes qui meurent au cours de l'accouchement ne cesse d'augmenter 510 pour 100 000habitans contre 24 en Ile Maurice, 97 en Libye, (car le savoir traditionnel disparaît en même temps que leurs détentrices, et les hôpitaux dits modernes manquent de personnel et d'équipement, accoucher au Congo devient un acte héroïque qui relève  presque du suicide diraient certaines personnes sans pour autant être extrémistes).

Au Congo on a 0,2 médecins pour 1000 habitants. 

Le Congo détient le record africain en matière scolaire des classes les plus surchargées au primaire on atteint le record mondial de un enseignant pour 83 élèves.

L’accès à l’eau et à l’électricité pour les Congolais les faits parlent plus que les chiffres moins de 28% de la population congolaise a accès à l’eau quand celle-ci daigne arriver à leur robinet, à peine 22% des Congolais ont accès à l’électricité.

Pour terminer le Congo est 140 ième sur 177 pays du Monde au palmarès de l’Indice de Développement Humain. Le Gabon est 124 ième , Sao Tomé et Principe 127 ième .

Le premier pays africain est le Seychelles 47 ième et l’Ile Maurice 63 ième, Libye 64 ième.

Le premier pays au Monde étant la Norvège seul pays au Monde qui, sur les revenus pétroliers, épargne pour les futures générations.

accordagip_congo11