A propos de la fin de la polémique suscitée depuis fin 2005 à propos de l'article d'une loi votée par le parlement qui déclarait la colonisation comme un bienfait de la France envers les peuples qu'elle a colonisés, le président Jacques Chirac vient de le retirer pour mettre fin à la colère montante des descendants d'esclaves, des fils des colonisés, on peut dire que si le Président français a longtemps tergiversé, c'est parce qu'il était profondement d'accord avec cet article. C'est seule la pression qu'il y a eu autour qu'il  l'a obligé à retirer cet article. On se rappellera toujours des propos méprisants de Jacques Chirac envers l'Afrique et les fils de ce continent "la démocratie est un luxe pour l'Afrique"  ou encore "les odeurs".

Les Africains ne doivent pas se féliciter de si tôt car cela a revelé la nature profonde des dirigeants français par delà occidentaux, vis-à-vis des Africains. Il  faut aux Africains, de rester vigilants, car sur le continent certains dirigeants n'ont pas de scrupules pour faire l'apologie des colonisateurs et de la colonisation. C'est la cas du gouvernement du Congo qui a élevé une stèle à la gloire du colonisateur Savorgnan de Brazza et la capitale de ce pays est la seule capitale africaine voire au monde  a porter le nom de son colonisateur et que dire des autres pays quand l'union africaine organisation ayant vocation à sortir l'Afrique de la régression a élu à sa tête le "président" du Congo.

affaire à suivre